Ras El Khit - un projet avec Yacir Rami, en cours de création (2021-2022)
et Pierre Boscheron, Tatiana Spivakova, Lei Lacoste & Cristobal Castillo.

Résidence à la ferme Godier (Villepinte, 93) du 14 au 20 février 2022
Bourse de l'AFAC - The Arab Fund for Arts and Culture


Pendant les années 70 sous le règne du monarque Hassan II, le Maroc a connu deux coups d’état successifs, le premier par l’armée de terre en 1971 et le deuxième un an après par l’armée de l’air. Cinquante-huit de ces jeunes militaires, impliqués volontairement où non, ont été condamnés à des peines allant de 3 ans de prison à la perpétuité pour l’un d’entre eux. Ils ont passé 18 ans dans une prison secrète sans voir la lumière du jour : le bagne de Tazmamart, longtemps gardé secret par l'État marocain.

Ce projet sonore et visuel allie plusieurs disciplines pour interroger la mémoire de Mohamed M. ancien détenu de Tazmamart de 1973 à 1991, il est l'un des 28 survivants, il y a passé 18 ans.


(en cours) Maroc, grand atlas, Tazmamart, 2022